TEMOIGNAGE

Sophie Beauverger
Date
10/11/2021

Comment avez-vous eu connaissance du projet « CPTS des Portes du Lauragais » ?

J’ai pris connaissance de la mise en place des CPTS lors d’un forum organisé par la FORMS, où Mr Fabre1 faisait une présentation. Etant sur le même territoire, je suis allée me présenter avec d’autres collègues infirmiers, pour voir comment initier la construction d'une CPTS avec les professionnels. 

Connaissiez-vous le dispositif CPTS auparavant ?

L’idée que les professionnels de santé puissent mieux s’organiser sur des territoires me tient à cœur depuis de nombreuses années. Mon engagement associatif 2 auprès de mes collègues IDEL m’a permis d’avoir une vision globale des difficultés du terrain, sans pouvoir réellement apporter des solutions car il nous manquait la participation des autres professionnels de santé et du social. La CPTS nous offre cette opportunité de se connaître et de mieux s'organiser.

Quelle est votre vision d’une CPTS idéale ?

Pour moi la CPTS idéale est un lieu où tous professionnels de santé peuvent exprimer leurs difficultés. Cette CPTS idéale nous donnera aussi l’opportunité de mettre en place des projets de santé publique qui répondent aux besoins de la population, et de pouvoir utiliser les compétences des professionnels de santé.

Quels sont, selon vous, les atouts de la CPTS des Portes du Lauragais ? Qu’est-ce qui vous plaît dans le projet ?

Tout d'abord l'ouverture à tous les professionnels qui ont le désir d’améliorer les prises en charge de leurs patients. Et la transparence: la CPTS communique toutes les étapes de sa construction grâce à son site internet, sa Newsletter et ses réunions publiques.

Selon vous, quel est l’intérêt d’une CPTS pour votre exercice professionnel ? pour votre profession en général ? pour les patients et usagers ?

Pour moi, c’est surtout d’améliorer la coordination entre les professionnels de la santé et du médico-social, d’éviter les passages aux urgences surtout pour les personnes âgées, et d’apporter des soins de qualité en toute sécurité à domicile. La CPTS doit pouvoir être réactive aussi.

Dans quelle(s) action(s) pensez-vous/souhaitez-vous vous investir ? Pourquoi ?

Je me suis engagée dans la mission "Développement de la Qualité et Pertinence des soins" pour améliorer les prises en charge des patients ainsi que le travail des professionnels. Cette commission se veut proche des professionnels, surtout en cas de difficultés. Nous avons la belle ambition de mettre en place une Cellule Qualité. Celle-ci aura pour mission d’organiser des retours d’expériences afin d'améliorer les pratiques professionnelles et accompagner les professionnels dans la gestion des cas complexes ou des situations critiques.

Quelles attentes avez-vous vis-à-vis de la CPTS des Portes du Lauragais ?

Offrir un lieu d’échanges, en premier lieu. Et qu’elle se construise de façon collégiale pour que les actions du projet de santé puissent se réaliser.

Personnellement, qu’avez-vous trouvé de positif dans ce projet ?

Les rencontres !!! Dans une ambiance amicale et confraternelle, des professionnels de santé, du médico-social et des professionnels partenaires du SICOVAL, pour partager cette motivation de mieux s’organiser et de mieux travailler ensemble sur le territoire.

 

1 Richard Fabre, biologiste à Labège, président de l'URPS Biologie et du Guichet CPTS est le Président de l'Association de Préfiguration de la CPTS des Portes du Lauragais.

² Sophie Beauverger est Présidente de L'association SIDERAL et Secrétaire de l'Association de Préfiguration de la CPTS des Portes du Lauragais